Lorsque l’on pousse la porte d’un coach de vie, c’est souvent parce que quelque chose semble aller de travers dans notre vie. Tout du moins : quelque chose semble ne pas fonctionner comme on aimerait que cela fonctionne.

Bien souvent, on tolère cela depuis longtemps. Cela nous « gratte » un peu, mais on s’empresse de l’oublier bien vite. Ou bien cela devient carrément insupportable.

Alors, un jour, on se décide à prendre le taureau par les cornes et l’on accepte l’apport d’un regard extérieur neutre et bienveillant pour nous aider à résoudre notre problème. Le coaching de vie est une des possibilités d’aide, avec la particularité qu’il ne s’agit pas d’une thérapie, mais simplement d’une mise à plat du problème, avec un recadrage qui nous amène à entrevoir d’autres possibilités, d’autres façons d’agir, de prendre notre vie en main et de sortir de l’ornière dans laquelle on butte depuis trop longtemps.

Bien souvent, nous tournons en rond parce que nous employons toujours les mêmes recettes, les mêmes comportements, face aux problèmes que nous rencontrons. Au fur et à mesure de notre vie, nous avons créé une carte de nos possibles, et cette carte est trop étriquée pour nous suggérer d’autres chemins. L’une des clés du coaching est de mettre à jour en nous cette carte, afin de nous permettre de découvrir en nous-même des ressources que, parfois, nous ne soupçonnions même pas.

Alors une porte s’ouvre en nous : la porte du nouveau, la porte des nouveaux possibles…